Salle de réception Au Camélia Bleu : la presse en parle


Source : Le Télégramme, lundi 13 août 2007
Deux hectares de verdure en centre bourg de Trégunc
Deux hectares de jardin vallonné en plein centre bourg ? C'est pourtant vrai ! À Rouduic, sur la propriété de Michel Briant, volumes et couleurs se côtoient dans une belle harmonie.
Ce qui était autrefois une carrière, puis une simple friche marquée par la tempête de 1987, est aujourd'hui un magnifique jardin de deux hectares, où la nature s'épanouit en paix.
Six heures d'entretien
"Quand j'ai acheté le terrain il y a 12 ans, personne n'en voulait. L'idée d'aménager un jardin m'est venue au fur et à mesure" explique Michel Briant. Ce paradis végétal aux courbes harmonieuses, jonché de chaos granitiques et de bruyères, où les nénuphars se prélassent sur les bassins et où le verger croule sous les fruits,ne s'est pas fait en un jour.
"Mon père Henri, y passe près de six heures au quotidien. Le dimanche,c'est son lieu de promenade !"
Une salle de réception en 2008
Un vrai paradis pour artistes également, que s'est approprié Martine Cotten, le peintre réputée à Pont-Aven, pourtant plus habituée aux paysages créoles. "Tout est si harmonieux ici, chaque endroit est une source d'inspiration."
Il est possible d'y louer une salle de réception, puis ultérieurement des appartements en location saisonnière.
Renseignement au 02.98.50.17.98.
Source : Ouest-France,  mercredi 22 août 2007
Une nouvelle salle de réception
Légèrement à l'écart de la route de Saint-Philibert, au Roudouic, Michel Briant et Martine Cotten s'activent pour ouvrir une salle de réception à l'entrée d'un parc somptueux de plus de deux hectares.
Cet endroit, situé à deux pas de l'église, était une vaste friche lorsque Michel Briant l'a achetée voilà maintenant douze ans. Il s'est mis au travail sans relâche. Au tractopelle, à la mine quand il le fallait, il a creusé par ici, aplani par là, créé et des plans d'eau, bousculé des rochers, monté des murets pour proposer aujourd'hui un parc où il fait bon vivre.
Martine Cotten, artiste peintre, y de trouve son inspiration. Mais Michel Briant ne s'est pas arrêté à cet aspect paysager. Depuis six ans, il a entrepris aussi un autre travail de titan en se lançant dans la construction d'une bâtisse de 620 m2 habitables au charme désuet.
©2007 -Tous les droits réservés | Contact